Forumfra

Forum de discussion politique


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Régionales 2015 : triomphe du FN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Régionales 2015 : triomphe du FN le Dim 6 Déc - 22:07

Au soir du premier tour des élections régionales 2015, le FN triomphe partout sauf en Ile-de-France. Il est en passe de remporter 6 régions sur 13 si les autres partis ne s'unissent pas au second tour.

Ce triomphe est principalement dû à la surreprésentation du FN dans les médias depuis 2012. Non seulement les nazis du FN sont invités tous les jours, mais leurs journalistes tiennent le haut du pavé dans la plupart des grands médias et diffusent leur poison islamophobe jour après jour. Sur BFM-TV par exemple, le FN peut répandre sa haine tous les jours, en dénonçant "islamistes" "djihadistes" et autres salafistes pendant des heures, en profitant notamment d'attaques terroristes issues du fascisme pour diffamer les musulmans, en appelant à la haine religieuse pendant des semaines et des mois.
La stratégie des fascistes consiste à s'infiltrer dans tous les partis, au PS, à l'UMP, au centre et ailleurs, de manière à pouvoir contrôler ces formations politiques de l'intérieur et imposer ainsi l'idéologie fasciste sur tout le spectre politique. Les vociférations islamophobes peuvent s'entendre aussi bien au PS qu'à l'UMP ; de nombreux ténors de la droite se sont distingués par des sorties anti-islamiques célèbres : Christian Estrosi par exemple s'est déchainé contre les musulmans. Ils les a accusé de former une cinquième colonne ennemie au cœur du pays. Comme les électeurs préfèrent l'original à la copie, il a été écrasé de manière humiliante par Marion Maréchal-Le Pen, une débutante qui à 30 ans de moins que lui. Le racisme ne paie pas en politique ; sauf pour le partis fascistes.

Cette défaite de LR (UMP) est une défaite personnelle pour Nicolas Sarkozy et ses amis buissonistes. La ligne qui consiste à imiter le FN ne fonctionne pas, dans la mesure où l'adage qui prétend que les électeurs préfèrent l'original à la copie s'applique très bien dans le cas de l'extrême droite. Ceux qui veulent imiter les fascistes perdent toujours.
Les Français ne veulent pas d'autorité ou d'identité mais des hausses de revenus, ainsi que de la liberté, de la sécurité et des emplois. Le terme même d'autorité, lorsqu'il est employé par de, incapables corrompus, est une forme d'insulte envers les citoyens.

L'identité n'a pas à être déterminée par des politiciens professionnels, vendus à on ne sait quel lobby. C'est une affaire personnelle qui ne regarde pas l'Etat, sauf dans les dictatures d'inspiration nazie. Avec la question de l'identité, c'est le pétaino-nazisme qui est remis à l'honneur.

Il faut remarquer que les attentats terroristes sont venus à point pour conforter le FN. Le terrorisme permet la mise en place de l'état d'urgence, qui lui même favorise le fascisme. C'est le même principe que l'incendie du Reichstag, quand les nazis ont utilisé un pyromane débile mental pour mettre le feu au parlement, ce qui a permis à Hitler d'édicter un décret d'urgence pour la "protection du peuple allemand" et de faire arrêter des milliers de communistes pour ensuite se faire voter les pleins pouvoir.

Actuellement, le terrorisme est utilisé pour exécuter un coup d'Etat progressif, qui se concrétise par un peu plus de limitation des libertés à chaque attentat, l'objectif étant d'en arriver à la suppression pure et simple de la démocratie.

Il n'est pas douteux que les fascistes vont essayer de limiter la liberté d'expression sur le Net et qu'ils vont renforcer la surveillance des internautes, jusqu'au moment où toute critique deviendra impossible.

Les fascistes prennent le pouvoir suite à un complot qui commence en 1981 et qui se poursuit aujourd'hui. Le PS, fondé par un ancien ministre de Pétain a créé le FN, l'a invité dans les médias, l'a infiltré partout. Ce processus se poursuit encore aujourd'hui et pourrait se conclure par la victoire de Marine Le Pen aux élections présidentielles de 2017, notamment si elle est opposée à Nicolas Sarkozy, qui a déjà prouvé plus d'une fois sa nullité politique et ses tendances profascistes.

Il faudra donc que la gauche et la droite éliminent les fascistes infiltrés en leur sein, pour éviter que les vrais républicains ne se retrouvent encerclés par des pétainistes et les nazis.

Si la République ne met pas en place une stratégie sérieuse de lutte contre le FN, elle risque de se retrouver asservie par les fascistes, et n'être plus qu'une coquille vide destinée à masquer une réalité totalitaire.

Il faut donc :

          1) Cesser toute propagande islamophobe ou raciste dans les médias.

          2) Cesser d'inviter le FN dans les grands médias.

          3) Exclure les journalistes sympathisants fascistes des médias.

          4) Exclure les fascistes de la surveillance satellitaire.
   
          5) Dénoncer les sympathisants FN infiltrés dans les autres partis.

          6)  Informer le public des connexions entre terroristes et extrême droite par le biais de certains services.


Ceux qui pensent que le péril fasciste est minime commettent la même erreur que les politologues des années 30. Le fascisme mène à la dictature, à l'oppression, aux massacres et à la guerre mondiale. Personne ne sera gagnant si les escrocs haineux de l'extrême droite vainquent.

Voir le profil de l'utilisateur http://forumfra.forumactif.org

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum