Forumfra

Forum de discussion politique


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Emission islam

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Emission islam le Dim 1 Déc - 10:17

Un numéro de cette émission a traité le 1/12/2013 de l'historien Ibn Khaldoun, en oubliant de rappeler que cet intellectuel du Moyen-Age était un anti-arabe déclaré en raison du fait qu'il a été enlevé par des bédouins et retenu en otages pendant plusieurs années. Les écrits de cet anti-arabe peuvent servir d'argument aux fascistes français pour développer leur propagande raciste. Il n'y a donc aucun avantage à parler de cet historien très populaire dans les milieux coloniaux et racistes.

L'émission devrait se consacrer aux questions religieuses au lieu de se transformer en cours d'histoire pour fascistes. Par exemple on pourrait expliquer les différences entre les diverses écoles sunnites (malikite, hanbalite, chaféites et hanafites) sur la question des interdits alimentaires et pratiques rituelles. Des détail sur la prière, sur les obligations morales, sur la vie familiales pourraient être explicités.

Il ne faut pas confondre émission religieuse et émission historique ; il ne faut pas se laisser manipuler par les racistes coloniaux qui tentent de nuire par tous les moyens.



Dernière édition par jeanpaul le Mar 10 Mai - 16:27, édité 1 fois

Voir le profil de l'utilisateur http://forumfra.forumactif.org

2 Science le Dim 30 Mar - 9:05


Dans l'émission du 30/03/2014, un intervenant prétend que l'origine de la science arabe serait grecque, sans rappeler que la science grecque est elle même inspirée des sciences mésopotamienne, égyptienne et phénicienne.

Les Arabes étaient d'autre part très liés aux autres sémites, notamment les Syriens et Babyloniens dont ils parlaient une langue proche et avec qui ils sont en relation depuis les origines et d'où ils ont tiré les prémisses des sciences islamiques sans passer uniquement par l'intermédiaire des Grecs. Les Arabes n'étaient pas isolés au milieu du désert comme les pensent les fascistes mais constituaient une partie de la civilisation sémitique et chamito-sémitique, que celle-ci soit originaire du Croissant Fertile, d'Egypte ou du Yémen . Ceux qui croient que les Arabes étaient historiquement séparés des autres sémites et chamito-sémites n'ont rien compris à leur civilisation.

Il ne faut pas reprendre les erreurs induites par l'eurocentrisme lorsqu'on explique l'histoire des autres peuples.

Voir le profil de l'utilisateur http://forumfra.forumactif.org
http://forum.aufeminin.com/forum/actu1/__f131424_actu1-Quand-l-egypte-ancienne-abreuvait-les-savants-et-philosophes-grecs.html

La Grèce est par ses savants et philosophes considérée comme le puits du savoir du monde actuel, mais en y regardant de plus près on s'aperçoit qu'elle n'est en réalité que l'élève de l'Égypte antique.

"Il est frappant que presque aucun nom de savant Égyptien n'ait survécu. Par contre, la quasi-totalité de leurs disciples Grecs sont passés à la postérité en s'attribuant les inventions et découvertes de leurs maîtres Égyptiens anonymes. C'est ce qui ressort des passages de Jamblique qui précèdent, et des écrits d'Hérodote, faisant allusion à Pythagore qui se faisait passer pour l'inventeur des idées de ses maîtres."

Voici une approche comparative concernant l'évolution du savoir entre l'Égypte antique et la Grèce.

THALES - fin 6è début du 7è siècle av notre ère)

Vers - 2550 les égyptiens maîtrisaient les bases fondamentales pour la construction des pyramides (géométrie, trigonométrie et l'astronomie). Tous ces repères qui leur permettaient de se situer dans le temps et l'espace. Ce n'est qu'entre -650 et -540 que l'on entend pour la première fois parler de géométrie en Grèce, à travers le savoir de Thalès ancien élève des prêtres Égyptiens. Après s'être instruit en Égypte, il revient avec des connaissances appliquées depuis - 2300 par les égyptiens, l'eau à l'origine de tout (noun océan primordial) et l'importance de l'âme (métaphysique du Ka et du Bâ). C'est auprès de Neiloksenos, mathématicien égyptien, qu'il apprend à mesurer la hauteur d'une pyramide par rapport à son ombre. Et c'est enfin auprès des astronomes égyptiens qu'il apprendra à calculer l'arrivée d'une éclipse solaire.

ANAXIMANDRE - 610 à -547 av notre ère)

Il fut à l'origine de la cartographie grecque, les Égyptiens quant à eux dessinaient déjà leurs cartes avec des commentaires très précis depuis -1100. C'est auprès de son maître Thalès qu'il apprendra la Maât qu'il nommera "justice et raison ", et l'eau à l'origine de tout (Noun océan primordial).cette conception égyptienne fut aussi partagée par son élève Anaximène de Milet.

SOLON d'ATHÈNES - 640 à -558 av notre ère)

Le législateur et archonte (premier magistrat) apprit le droit et la philosophie à Saïs auprès du prêtre égyptien Sonchis. Nous trouvons confirmation dans le livre premier d'Hérodote :"(...)On y vit arriver Solon. Ce philosophe ayant fait, à la prière des Athéniens ses compatriotes, un corps de lois, voyagea pendant dix ans. Il s'embarqua sous prétexte d'examiner les moeurs et les usages des différentes nations, mais en effet pour n'être point contraint d'abroger quelqu'une des lois qu'il avait établies ; car les Athéniens n'en avaient pas le pouvoir, s'étant engagés par des serments solennels à observer pendant dix ans les règlements qu'il leur donnerait. Solon étant donc sorti d'Athènes par ce motif, et pour s'instruire des coutumes des peuples étrangers, alla d'abord en Égypte, à la cour d'Amasis, (...)"

C'est aussi en Égypte qu'il découvrit la pratique de la perception de l'impôt, qu'il appliqua ensuite à Athènes.

Par la sagesse appliquée de la Maât, les Égyptiens connaissaient depuis environ -2780 les bases essentielles qu'ils devaient mettre en pratique dans leur vie quotidienne. (cf les Maximes de ptahhotep)

PYTHAGORE de SAMOS - 590 à -530 av notre ère)

Il alla en Égypte sur les recommandations de son maître Polycrate. Il y étudia durant 22 ans. Ce mathématicien grec fut élève auprès des prêtres à Memphis, mais aussi à Thèbes et à Héliopolis avec le prêtre Oinouphis. Il dut accepter de se faire circoncire pour pénétrer dans les parties sacrées de certains temples. De son enseignement, il créera le Pythagorisme qui sera essentiellement basé sur les pratiques et les institutions religieuses égyptiennes. Très bon élève, il sera aussi initié aux mystères des Temples égyptiens.

Comme Thalès et bien d'autres savants et philosophes grecs, Pythagore s'enquiert de la métempsychose (le passage de l'âme d'un corps à un autre). Plutarque précise à ce sujet que: " Il n'y avait aucune différence entre les textes hiéroglyphes et la plupart des préceptes pythagoriciens "

De retour d'Égypte, il devient le créateur de la philosophie symbolique, ses connaissances mathématiques s'inspirent du savoir du mathématicien Égyptien Ahmès. Il apprend aussi la gamme diatonique qu'avait créé le flûtiste, inspecteur musical Khoufou-ankh, vers - 2450 sous le règne du pharaon noir Ouserkef (Vème dynastie)

HERACLITE d'ÉPHÈSE - 540 à -480 av notre ère)

Comme ses prédécesseurs, reconnaît les principes du Noun, la réincarnation et le devenir de l'âme après la mort. Élève à Héliopolis, ville du grand Dieu Râ, il sera initié au mystère du dieu soleil, le feu divinisé, de la renaissance perpétuelle et toutes les phases nominatives du Dieu solaire (Khépri - Râ - Atoum). Il apprendra les mystères du Nil et de son Dieu Hâpy.

EMPEDOCLE d'AGRIGENTE - 490 à -438 av notre ère)

Élève et admirateur de Pythagore, il véhiculera à son retour d'Égypte, les principes contraires du bien et du mal dans leur lutte cosmique, représenté par les dieux Osiris et Seth. Il diffusera auprès de ses disciples les quatre éléments primordiaux de la création (l'eau, le feu, la terre et l'air). Il décrit le Noun (océan primordial) comme une forme primitive et future de l'Univers.

ANAXAGORE de CLAZOMENES - 500 à -428 av notre ère)

Ce philosophe turc, installé en Grèce, sera aussi élève de prêtres égyptiens. Il apprendra le Noun matérialité subtile, le Démiurge Râ et les éléments cosmiques.

PLATON - 427 à -347 av notre ère)

C'est auprès du prêtre Sekhnuphis à Héliopolis et de Khnuphis à Memphis qu'il sera formé. Il résidera en Égypte, 13 années durant lesquelles il apprendra la philosophie et les sciences sacerdotales. De retour en Grèce, il tentera en vain comme ses prédécesseurs de diffuser la sagesse égyptienne, mais il sera haït les Hellènes. Platon apprit auprès des Égyptiens que toutes les formes d'art (musicale, picturale...) étaient supervisées par les prêtres garants du bon déroulement des évènements. Ceci permettait la diffusion dans un cadre social et moral.

Si controversé que soit la présence en Égypte de Platon, elle est confirmée par son disciple Dermodore en ces termes: (...) puis il (Platon) alla à Syrène, auprès de Théodore le mathématicien, et de chez lui en Italie, chez Philolaos et Eurytos, tous deux pythagoriciens, puis en Égypte chez les prophètes (...)

Il est bon de préciser que n'ayant pas de tradition du savoir perpétué, les Grecs ne pouvaient se prétendre être à l'origine de bien des matières (le droit, la philosophie, les mathématiques, la médecine, etc..). Les Égyptiens eux, comme nous le constatons encore dans certaines tribus d'Afrique noire ont toujours su par les traditions orales, puis écrites instruire leur jeunesse afin qu'à son tour elle puisse faire perdurer le savoir ancestral.

La plupart des savants et philosophes grecs reconnaissent, et ce, sans difficulté s'être instruits en Égypte.

"On se sent invinciblement entraîné à penser que c'étaient de réelles et solides connaissances que de pareils hommes allaient chercher dans les sanctuaires égyptiens" .de E de Rougé

Voir le profil de l'utilisateur http://forumfra.forumactif.org

4 Marongiu le Dim 22 Juin - 9:22


Un des intervenants de l'émission, Oméro Marongiu, a pour habitude de donner des ordres aux musulmans de France et de leur expliquer ce qu'il faut croire ou ne pas croire. Cet individu n'est pas qualifié pour donner des ordres ou des conseils à qui que se soit. En théorie nous ne sommes pas dans une dictature fasciste ni dans un système colonial. Le but des émissions religieuses c'est de faire connaître les différentes religions, pas de donner des ordres aux citoyens.

Voir le profil de l'utilisateur http://forumfra.forumactif.org

5 Re: Emission islam le Dim 19 Avr - 8:29


Lors de l'émission du 19 avril 2015, il semble qu'un ventriloque se soit incrusté sur le plateau dans le but de semer la division entre les musulmans.

Diviser les gens entre "laïcs" et "islamistes" n'a aucun sens et ne sert que les intérêts des racistes islamophobes qui persécutent les musulmans en France et provoquent des guerres civiles dans les pays islamiques.

L'émission Islam n'a pas à semer le trouble dans le monde musulmans et favoriser ainsi l'émergence de guerres civiles dans ces pays dont une bonne partie est francophone.

Le but de l'émission islam comme celle des émission juive, protestante, catholique et orthodoxe est de faire connaitre la religion et de lutter contre ses ennemis, en l'occurrence l'extrême droite islamophobe dans le cas de l'islam.

On constate que la question de l'islamophobie n'est jamais traitée par cette émission. Il est temps de s'y mettre.

D'après les rumeurs, le ventriloque de l'émission serait Gilles Képel, un islamophobe enragé qui a pour spécialité de provoquer des guerres civiles dans le monde musulman. Il semble que depuis longtemps, il s'occupe de pousser les Syriens, Libyens, Algériens et autres Egyptiens à se battre entre eux.

Il faut exiger un changement de ventriloque dans cette émission.

Voir le profil de l'utilisateur http://forumfra.forumactif.org

6 Re: Emission islam le Dim 19 Avr - 8:35


Les ventriloques islamophobes travaillent principalement pour l'extrême droite. Leur méthode est de diviser pour régner. Il s'agit de pousser musulmans "laïcs" ou "islamistes", chiites et sunnites, Arabes et non-Arabes à se battre entre eux, de manière à affaiblir l'ensemble des musulmans et à détruire leurs Etats, comme ça a été le cas en Libye, Syrie, Somalie.

Il s'agit aussi d'empêcher les musulmans de France de s'insérer dans la société et de monter dans l'échelles sociale. Le but est de leur interdire de vivre librement en les faisant en permanence accuser d'un terrorisme issu en réalité des services fascistes.

Face au fascisme islamophobe, il faut cultiver l'unité et lutter contre la diffamation raciste et la persécution islamophobe secrète mise en œuvre par les nazis infiltrés au plus haut sommet de l'Etat.

Voir le profil de l'utilisateur http://forumfra.forumactif.org

7 Re: Emission islam le Dim 19 Avr - 8:37

La stratégie des nazis islamophobes consiste à diviser, isoler et détruire. Il faut que les musulmans cessent d'être naïfs.

Voir le profil de l'utilisateur http://forumfra.forumactif.org

8 Re: Emission islam le Dim 14 Juin - 8:38

Le 14 juin, un abruti à écharpe rouge, Thierry Fabre, nous explique qu'il faut que les musulmans fassent preuve d'esprit critique alors que ça fait 1400 ans que la critique s'exerce dans la théologie islamique. Il prétend nous apprendre que certains philosophes arabes se sont inspirés des Grecs, ce que tout le monde sait depuis longtemps, en oubliant de préciser que les Grecs se sont inspirés des Phéniciens, Babyloniens, Egyptiens, Anatoliens et autres, sans presque jamais l'avouer.

Fabre cite un écrivain d'extrême droite, Louis Bertrand, qui prétend que les "Arabes n'ont jamais rien inventé d'autre que l'islam", alors que les Arabes regroupent tous les peuples de la région, Phéniciens, Egyptiens, Syriens et Babyloniens et Sumériens, gens qui ont inventé l'agriculture, l'élevage, l'écriture et l'alphabet. Les Arabes d'aujourd'hui ne sont pas uniquement les descendants des Mecquois mais aussi ceux de tous les anciens peuples du Proche-Orient et de l'Afrique du Nord, qui 'ont pas été éliminés lors de la conquête islamique.

Il faudrait que les émissions religieuses ne soient plus polluées par des islamophobes attardés, liés aux racistes politiques, très peu informés, et favorisant le racisme.

Voir le profil de l'utilisateur http://forumfra.forumactif.org

9 Re: Emission islam le Dim 26 Juin - 8:21


Il semble que le gouvernement cherche à imposer de faux musulmans dans les émissions islamiques, pour tromper et nuire aux musulmans. Par exemple, le pseudo musulman Oméro Marongiu-Perria, prétend expliquer aux musulmans ce qu'ils doivent croire ; il ne connaît rien à l'islam et on se demande même s'il sait lire. Le 26/06/16, il prétend que pendant longtemps, les gens avaient la même religion que leur roi, alors que des communautés diverses ont toujours existé dans le monde musulman, et qu'en Occident de nombreuses communautés juives et protestantes ont vécu sous des rois catholiques. Les pays où toute la population a la même religion que le roi sont très minoritaires dans le monde.

Marongiu-Perria ne connaît rien et pollue l'émission islamique de France2. Il n'est pas crédible et il semble n'être qu'un émissaire du gouvernement qui feint d'être musulman pour mieux tromper les musulmans.

Voir le profil de l'utilisateur http://forumfra.forumactif.org

10 Re: Emission islam le Dim 10 Juil - 8:00


Le présentateur de l'émission, Ghaleb Bencheikh, semble être plus proche de l'islamophobe fasciste que du musulman. Cet animateur et ses invités insultent les musulmans tous les dimanches pour le compte de leurs maitres racistes.

Il est temps de remplacer cet individu sournois par un vrai musulman.

Voir le profil de l'utilisateur http://forumfra.forumactif.org

11 Re: Emission islam le Dim 21 Aoû - 9:25


L'émission semble destinée à des philosophes, des orientalistes, de linguistes et non au public musulman de base qui est dans l'ensemble peu diplômé. Il faudrait que cette émission s'adapte à son public, des ouvriers, des retraités, des jeunes de banlieue qui ne sont pas forcément des docteurs en philosophie.

Il faut rappeler les bases de l'islam et décrire et expliquer les interdictions et obligations religieuses, par exemple :

1) Quelles nourritures sont licites.

2) Rappeler que la délinquance est interdite : vol, meurtre, harcèlement....

3) Rappeler qu'une certaine politesse dans les rapports humains est recommandée.

4) Décrire la prière rituelle en détails : textes et mouvements.

5) Expliquer certains versets du Coran de manière détaillée.


Il y a des milliers de choses intéressantes à expliquer de manière simple, de manière à intéresser les musulmans de base et pas seulement les spécialistes en théologie.

Voir le profil de l'utilisateur http://forumfra.forumactif.org

12 Re: Emission islam le Dim 28 Aoû - 8:34


Il faudrait que l'émission rappelle de manière la plus claire que le terrorisme visant des civils innocents est interdit par l'islam. Il est interdit de tuer délibérément des civils dans tous les cas, et notamment lorsque ces crimes profitent aux ennemis de l'islam. Plusieurs hadiths dénoncent les meurtres de civils, même en temps de guerre.

Il est temps de rappeler de la manière la plus claire que l'islam interdit le meurtre, le vol, l'oppression, les atteintes à la vie privée et le trafic de drogue. Quand on écoute l'émission, on ne comprend pas si le terrorisme est interdit ou non.

Voir le profil de l'utilisateur http://forumfra.forumactif.org

13 Re: Emission islam le Dim 4 Déc - 9:50

Quelques éléments appuyant l'interdiction du terrorisme par les musulmans les plus proches de la Tradition :

http://www.salafidunord.com/2014/10/le-djihad-et-le-meurtre-des-innocents-1-2.html

Voir le profil de l'utilisateur http://forumfra.forumactif.org

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum