Forumfra

Forum de discussion politique


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Erreurs d'analyse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Erreurs d'analyse le Mer 27 Nov - 17:42


Beaucoup d'analystes politiques commettent des erreurs qui faussent les calculs électoraux : par exemple, dans le quotidien Le Monde daté du 19 novembre 2013, le sociologue Michel Wieviorka considère que la gauche ne peut s'en sortir qu'en misant sur un fort vote FN.

En réalité, lorsque le FN monte, c'est le PS qui est éliminé et non l'UMP, ce qui s'explique par le fait que les dynamiques du FN et de l'UMP sont communes et contraire à celles des partis de gauche. Quand la xénophobie se développe c'est le FN d'abord et l'UMP ensuite qui en profitent. Pas le PS.

Si la progression du FN se poursuit, c'est le PS qui sera éliminé en 2017 ; pas l'UMP.

Dans le cadre de municipales, quand le FN se maintient au second tout, il gêne tout autant le PS que l'UMP. Par exemple à Marseille, les sondages créditent le PS de 40% d'intentions de vote, l'UMP de 40% aussi et le FN de 20%. Sachant que le FN recrute ses électeurs à droite à gauche et parmi les abstentionnistes, si le FN ne se maintenait pas au second tour, il est plus que probable que les sondages mettraient quand même les 2 autres candidats à égalité à 50/50.

Le FN n'est pas le centre de l'échiquier politique ; son action a pour résultat de diriger la société vers la droite et son action profite donc globalement à la droite et non pas à la gauche comme on a pu le constater depuis le 22 avril 2002.

Ceux qui pensent que la montée du FN peut profiter à la gauche se croient encore dans les année 80 où, exceptionnellement, un maintient d'un candidat FN au deuxième tout a pu profiter à la gauche. C'était juste l'exception qui confirme la règle qui veut que la poussée du FN profite et profitera toujours à la droite.

Voir le profil de l'utilisateur http://forumfra.forumactif.org

2 Suite le Mer 27 Nov - 17:47

Pour croire que la montée du FN profite à la gauche, il faudrait supposer que les frontistes puisent leurs électeurs à l'UMP alors qu'en réalité la majeure partie de leur électorat est issue de la gauche ou de l'abstention. Le FN c'est le parasite de la gauche et il finira par la détruire si celle-ci ne réagit pas de manière suffisamment musclée. Le FN recrute ses électeurs dans la clientèle habituelle de la gauche, les droitise et les livre ensuite à l'UMP une fois que ceux-ci ont été suffisamment travaillés par la propagande fasciste.

Voir le profil de l'utilisateur http://forumfra.forumactif.org

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum