Forumfra

Forum de discussion politique


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Les partis politiques français refusent de dénoncer l'islamophobie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]



On constate que la totalité de partis politiques français refusent de dénoncer l'islamophobie. Par contre ils sont tous d'accord pour s'en prendre à l "intégrisme" (toujours musulman), au '"djihadisme" (des mercenaires manipulés par l'Occident), au"salafisme" (des piétistes inoffensifs et bons citoyens), et aux islamistes qui sont assimilés à des terroristes alors que l'islam interdit le terrorisme et que les criminels qui perpètrent des attentats sont toujours des délinquants non pratiquants sans activité politique et non des islamistes.

De LO au FN, de FI à LR, du PCF à LREM, tous refusent de dénoncer l'islamophobie, le racisme du 21ème siècle. Par contre tous stigmatisent l'antisémitisme alors que cet type de racisme n'existe pratiquement plus en France ou le racisme en général, cette notion étant présentée de manière suffisamment floue pour n'avoir aucune implication pratique.


Les racistes refusent de dénoncer l'islamophobie, parce que "l'islam n'est pas une race" !!! L'homosexualité n'est pas une race non plus mais elle est pourtant condamnée par presque toute la classe politico-médiatique. Tout le monde a bien compris que l'islam est dénoncé en tant que religion des Arabes, des Noirs, des Turcs, des Indiens et non pour d'obscures raisons théologiques qui n'intéressent personne. Si les racistes dénoncent l'islam c'est parce que le racisme direct est interdit en France. Tout ce qui est dit sur les musulmans pourrait être appliqué aux Arabes, si le racisme direct était toléré. Si un jour le racisme direct est autorisé en France, on ne parlera plus du tout d'islam et on attaquera directement les Arabes en tant que peuple ou que race.

Avec l'islamophobie, les racistes profitent d'une faille de la législation pour nazifier tout le champs politique français et international. L'islamophobie contamine les journalistes, les flics, les militaires, les services secrets et toute la classe politique. Quelques racistes pétaino-mollétistes proche de l'OAS ont réussi à infecter toute la société.

Si de temps à autres, un politicien, tel Hollande ou Pécresse dénonce l'islamophobie, c'est pour se rétracter le lendemain et dénoncer l'islam de la manière la plus virulente. Le lobby raciste est tellement puissant que tous tremblent devant lui, surtout dans la mesure ou la communauté musulmane est le groupe ethnico-religieux le plus faible de France.

Tout le monde devrait comprendre que si l'islamophobie n'est pas dénoncée, la France finira par être livrée au FN et par perdre toutes ses libertés. Si la gauche et les syndicats ne dénoncent pas l'islamophobie de manière active, ce sont toutes les avancées sociales qui seront éliminée rapidement.

La lutte contre l'islamophobie vaut celle contre l'antisémitisme. Ceux qui refuseront de s'impliquer dans ce combat seront jetés dans les poubelles de l'histoire et finiront écrasés par les néo-fascistes.

Voir le profil de l'utilisateur http://forumfra.forumactif.org

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum